Cette culpabilité qui me colle à la peau

Cela fait 5 mois que Lucie est née, c’est un bébé joyeux et souriant qui grandit bien et s’éveille au monde. Bref tout va bien, et nous ne sommes pas du tout inquiet sur son développement. Mais malgré tout, je commence à croire que je n’arriverai jamais à digérer ma grossesse.RCIU culpabilité

Ainsi nous attendons, très incessamment sous peu, la naissance de la petite cousine de Lucie (promis cette fois je ne harcèle pas le Chti, j’épie juste les connexions de ma belle-sœur sur Facebook #callmecrazy). Mais avec la joie d’accueillir la future camarade de jeu de Lulu vient aussi le mauvais souvenir encore récent du stress de mon dernier mois, avec cette date d’accouchement théorique totalement folklorique, de ce ventre qui n’avait pas beaucoup gonflé (avec le recul, on comprend mieux pourquoi, c’était pas le chou-fleur mais la mini-crevette). Je me dis que j’aurai aimé pourvoir attendre paisiblement au lieu d’entamer un décompte le ventre noué.

Et puis j’ai revu une photo de Lucie à la naissance, loin du bébé joufflu d’aujourd’hui, je vois bien maintenant qu’elle n’avait que la peau sur les os.

Et puis il y a cette chanson  aux textes personnalisées au prénom des enfants entendu via le concours de Rose comme Trois Pommes qui m’a fait instantanément pleurer et tordu le ventre…20150703-culpabilite-rciu-4

Je sais très bien qu’il y a bien pire, je sais très bien que l’important est qu’elle soit vivante et en excellente santé aujourd’hui, je sais très bien que je n’ai pas à m’en vouloir. Je sais aussi que nous avons eu surtout beaucoup de chances.
Mais quand j’y resonge, je suis furieuse et triste. Furieuse que personne n’ait écouté nos doutes, triste que dès l’utérus elle ait eu à lutter pour survivre.

5 mois de perfectionnement

5 mois qu’elle est née cette petite Mogwaï, c’est peu mais le changement est énorme dans ce même laps de temps… Le premier bulletin de Lucie !

Le mois dernier, elle avait initié plein de nouveautés, ce mois-ci, elle a affiné ses acquisitions. Lucie se tient droite maintenant, dans nos bras ou quand nous l’asseyons. Elle y gagne en contrôle de soi et peut maintenant se tortiller pour regarder ce qui l’intéresse (=> Papa/Plume). Je la promène donc deux à quatre fois par jour dans le jardin avec Plume, l’un et l’autre se tenant mutuellement compagnie et se distrayant.20150625-lucie-5-mois-3

L’énorme autre évolution a été son alimentation : après un mois de diversification, nous sommes un peu rodés… et Lucie aussi ! Elle sait maintenant nous montrer si elle veut et ce qu’elle désire manger, elle ouvre plus ou moins grand la bouche face au biberon ou à une cuillère. Moi qui m’inquiétais au début de la diversification de savoir si elle aimait ou pas, je ne suis plus inquiète !
Mais ce qu’elle a adoré avec la diversification, c’est la chaise haute que son Tonton Benoit lui a offerte : elle a été si surprise la première fois où nous l’y avons installé qu’elle en avait oublié sa faim ! 20150625-lucie-5-mois-2Elle ne peut pas y rester encore longtemps, juste le temps de manger mais quel bonheur pour cette petite fille !

Côté maman, je suis plus à l’aise dans mon nouveau rôle, je gère plus facilement ce bébé plus grand. Ce qui explique notamment pourquoi Lucie est dorénavant habillée avec de vrais vêtements, et plus uniquement des pyjamas. Le pyjama c’est très pratique mais un peu chaud pour la saison ! Aussi avec le passage de la taille 3 mois à 6 mois, Lucie a découvert avec plaisir le montrage de nombril…20150625-lucie-5-mois-1

Une vraie communication et un vrai échange intelligent peut se faire avec Lucie aujourd’hui. Elle nous observe, a plaisir à jouer avec nous et s’intéresse au monde autour d’elle.5 mois

Je n’attendais que toi, nul autre que toi

Affichage Gare du Nord

Aujourd’hui, cela fait officiellement 10 ans, 10 ans que j’ai embrassé pour la première fois mon Chti dans un recoin de la Gare du Nord. Le temps a tant passé depuis… de deux grands adolescents saisis par leurs premiers émois, nous sommes devenus deux adultes (même plus jeunes !)

Quand je l’ai connu mon Chti, il n’avait que trois poils au torse en plus de ses poils au menton, aujourd’hui je m’endors sur une poitrine bien plus velue et c’est un homme barbu que j’ai dans mon lit… Moi aussi j’ai changé je peux dire, plus ronde, plus ridée et plus poilue encore !

Mais une chose n’a pas changé : je me réveille toujours amoureuse de ce garçon dans mon lit. Je suis toujours folle de son sourire craquant et de ses yeux rieurs, sa tendresse dissimulée derrière un masque moqueur me fait toujours autant fondre. Je suis heureuse avec lui, et d’autant plus à le voir s’épanouir dans son nouveau rôle de Papa.20150626-lucie

Ensemble nous sommes devenus adultes, ensemble nous avons traversé le monde, ensemble nous avançons dans la vie…

Un chat, une renarde, beaucoup de curiosités

Il y a 10 ans, j’allais chercher à l’aumônerie de mon village un petit chaton noir et blanc (oui mon chat est le fils de la chatte du curé – mais pas de Camaret, dommage !), pendant 10 ans il a été le roi à la maison, puis Lucie est arrivée.
On m’a demandé plusieurs fois comment c’était passée l’arrivée de Lucie aux côtés de Plume, quelle avait été sa réaction…

***

On parle très souvent des chats qui sentent la grossesse, deviennent plus collant, etc. J’avais hâte de voir comment mon bébé poilu réagirait ! Sauf que le mien, il est collant de base. La seule différence perceptible était qu’il me venait me tenir compagnie pendant mes pipis de 4h du matin et qu’il m’a même réveillé en montant sur mon ventre la nuit où ma vessie avait eu la gentillesse de ne pas se signaler…J'étais à ça de faire une grasse mat'

Puis la petite chose a débarqué dans ce monde et nous avons procédé comme dans les règles : Lucie était encore en néonat’ que le Chti rapportait un body sale pour familiariser Plume avec l’odeur de Lucie…Plume sniffe le body

Après avoir royalement ignoré le bout de tissu, 8 jours après l’accouchement, je rentrais enfin et présentais à mon tour Lucie à Plume…Plume sniffe Lucie

Gros succès de ouf, un désintérêt apparemment total (et qu’elle lui rendait bien). Cependant, en faisant attention, il était toujours là autour d’elle. Loin, mais présent. Sauf durant les coliques. Plume pendant les coliques

Il était de plus en plus là, de plus en plus près. Puis il découvrit son lit, les promenades au jardin avec Lucie dans la poussette, le tapis d’éveil dans le salon, etc. Et de plus en plus il s’approche pour le plus grand bonheur de Lucie qui est maintenant fascinée par cette peluche géante qui tourne autour d’elle…Deux meilleurs amis !

Aujourd’hui, très clairement, c’est une grande histoire d’amour qui commence: il se couche près d’elle (quand c’est pas DANS le lit AVEC elle) quitte à se laisser taper par des petits pieds en furie, elle le suit du regard avec acharnement dès qu’il est dans ses parages et elle commence à tendre ses petites mains vers lui…

Son Papa à elle

Mon Papa à moi, il a dit à ma Maman qu’il ne se sentait pas Papa encore. Que tout le monde lui avait dit « tu verras à la naissance », mais mon Papa à moi, il attend encore que je le lui dise « Papa » pour se sentir totalement Papa.

Pourtant moi je sais, moi je sais que c’est mon Papa à moi ! Il l’est depuis le début : quand je bougeais dans le ventre de Maman et qu’il venait mettre sa main contre moi en me parlant doucement…Premiers contacts

C’est mon Papa à moi qui attendait le cœur tremblant derrière les grandes portes du bloc que les docteurs le laissent entrer pour venir attendre auprès de maman que le docteur me sorte du ventre… Accouchement césarienne attente

C’est parce qu’il est mon Papa à moi que les sage-femmes l’ont entraîné avec elles pour assister à mon premier bain, mes premiers soins, me mettre mes bracelets, ma perfusion et mon bonnet avant de m’installer dans ma couveuse…Premiers soins Lulu

C’est mon Papa à moi qui me console après les piqures chez la vilaine dame…Papa console

C’est mon Papa à moi qui m’apprend à barboter dans la baignoire à faire des ondulations et jouer dans l’eau…Bain avec Papa v2

C’est mon Papa à moi que j’attends chaque jour et que dès que je l’entends mon Papa, je tourne la tête dans tous les sens pour le voir et lui faire un gros sourire…Le retour du boulot

Parce que mon Papa à moi, tu as beau ne pas me comprendre encore quand je te parle, mais dans mon langage à moi, je t’appelle déjà « Papa »…Papa et sa fille

Alors bonne fête mon Super-Papa à moi !

LucieSuper-Papa

PS: pour fêter ta première fête des Papas, Maman t’a fait deux superbes fonds d’écran à la taille de ton écran ! Tu en choisis un, tu le mets et surtout tu lui dis qu’ils sont magnifiques !Fond d'écran version 1 Fond d'écran version 2
Bonus père et fille :

Mon Papa il me fait faire des trucs trop rigolos !

Une photo publiée par Ragnagna des Bois Jolis (@ragnagnagram) le