Retrouver le plaisir de se plonger dans un (bon) livre

Avant même de savoir lire, j’avais le nez plongé dans les livres. Je suis née dans une famille de lecteurs et j’ai grandi entourée de livres, forcément ça laisse une trace ! Je piquais dans les livres de mon grand frère ou de mon père et pendant longtemps j’ai fait la lecture pour mon petit frère le soir. Les sorties Fnac, c’était notre pêché mignon familial : nous partions mes frères et moi en chasse et revenions avec des piles de livres que nos parents nous achetaient sans sourciller.

Bref j’aime lire et je lisais beaucoup… Lisais car un jour je suis devenue étudiante et je n’ai plus eu autant de temps (ni de sous) pour m’allonger sur mon lit la tête dans un bouquin !! Heureusement il me restait les longs transports en commun pour m’évader encore avec un livre…

Puis Lucie est arrivée, et là lire est carrément devenu mission impossible ! J’ai jamais dû aussi peu lire que les années 2015 et 2016. Un vrai désert aride ! Aussi quand le Chti m’a demandée à Noël ce qui me ferait plaisir, je lui ai demandé avec mes yeux de chat potté (ceux où il me dit toujours « laisse tomber, j’ai eu deux sœurs ») une liseuse pour lire dans la pénombre de la chambre de Lucie lors des mauvaises nuits… J’avais toujours déconsidéré l’idée par affection pour le livre papier mais il faut reconnaître que c’est rudement pratique une liseuse… et que depuis je ne décroche plus ! En moins d’une semaine j’ai avalé 3 bons bouquins et j’entame joyeusement le 4e ! Sans compter que mon Papa s’est aussi pris une liseuse et me partage sa bibliothèque comme quand j’étais enfant, à distance ! Merci Papa !

8 commentaires sur “Retrouver le plaisir de se plonger dans un (bon) livre”

  1. Le plaisir des livres Mais, je n’ai pas encore craquer pour la liseuse, je lis des Web nouvelles sur la tablette
    Je suis contente, car même si comme toi, je lis moins, FeuFolet adore les livres

    1. Je suis assez sélective sur mes lectures donc je ne me suis jamais lancée dans les web-nouvelles ou fanfiction ! Par contre avec la liseuse je me penche aussi sur les grands classiques gratuits…
      Lu a l’air d’aimer aussi et j’ai bien l’intention de lui lire des histoires de plus en plus abouties comme avec mon petit frère. C’est vrai que c’est un vice que j’aimerai lui transmettre !

      1. Ce sont souvent des artistes qu je suis coté BD en autoédition, qui soit publient aussi des textes, soient en conseillent 😉

  2. Ah mais oui, la liseuse est une libération !!! On peut aussi lire tranquillou quand notre moitié s’est effondrée de fatigue ^^

    1. En ce moment je pratique pas mal cette option effectivement !!! Les chapitres sont longs donc ça prend un peu de temps et lui s’endort en moins de deux comme une souche ! Je suis vraiment pas déçue !

  3. J’adore les livres papiers et les bibliothèques qui remplissent un mur (ou plus!)
    Mais ça me prend trop de place et les seuls moments où je peux lire en ce moment c’est la nuit, je suis donc aussi passé à la liseuse, hyper pratique pour veilles comme tu dis à l’époque où il ne faisait plus ses nuits avec tous les changements !
    Cela dit, je pense que je continuerai de m’acheter de beaux livres pour une bibliothèque

    1. Je suis en totale empathie ! Chez mes parents il y avait des bibliothèques sur les 4 murs, j’adore cette ambiance de livres, ça fait cocon. Mais dans un appartement on est limité et le Chti voulait éviter que je refasse la même chose chez nous 🙄
      J’ai qu’un regret ne pas y avoir pensé plus tôt !!! J’en aurai franchement eu l’usage dès l’année dernière !!

  4. Ping : To shit, shat, shat – Ragnagna des Bois Jolis

Laisser un commentaire