Le Calendrier du Ragnagnavent – Jour 9

J’aurai voulu disserter sur le sujet mais je n’ai pas le temps. Je vous avais parlé de mes déboires de travail durant la grossesse (licenciée, des propositions de CDI puis de CDD bizarres par un patron ripou, etc.).

Depuis, ne sachant pas moi-même ce que le lendemain allait être, je n’en avais plus reparlé savourant la jolie parenthèse (bien occupée) de mon congé maternité puis parental.

Courant septembre, la question se reposait pressement mais je n’avais toujours pas envie de confier notre petite Lucie si souriante et exigeante pour ne la revoir que 2h par jour. Alors j’ai fait le choix de travailler à la maison et de devenir « mam’entrepreneuse » (oui c’est plus chic de dire comme ça on m’a expliquée !).

Depuis j’apprends à conjuguer travail et maman : sauter dans tous les sens entre ménage, bébé et travail, exploiter chaque minute des siestes de Lucie, ruser pour la distraire et l’occuper tout en finissant une tâche. Une course sans relâche qui me donne la chance de pouvoir rester à côté d’elle pour l’accompagner dans ses découvertes, tant qu’elle a besoin de moi.
Le Calendrier du Ragnagnavent – Jour 9Un gros merci au Chti de rendre cela possible, pour Lucie et pour moi.

11 commentaires sur “Le Calendrier du Ragnagnavent – Jour 9”

  1. Certes c’est une organisation qui demande une énergie colossale ! Mais pouvoir assister en direct aux toutes « premières fois » de Lucie est un trésor que tu garderas en toi précieusement 🙂 Bisous

    1. C’est un choix propre à chacun de ce que l’on veut et peut sacrifier. Dans mon cas je ne pense pas avoir de regrets non, même après une journée difficile comme aujourd’hui !

  2. Quelle chance d’avoir pu trouver une activité compatible ! Je t’envie tellement : profite bien 😀

    1. J’ai crée mon activité pour concilier ma vie pro avec ma vie de maman. C’est une course et une sacré gymnastique qui sont permises par mon mari, seule ainsi je ne gagnerai pas assez pour vivre. Je compense avec un petit gain et l’économie d’une crèche ou d’une nounou. Mais j’ai de la chance, même si parfois je pense que ce serait plus cool et tranquille en étant salariée 🙄

      1. J’imagine bien que ça n’est pas facile de tout concilier… J’essaie de trouver une idée d’activité à la maison qui me permette de gagner ma vie mais j’ai toujours rien trouvé :-/

  3. ça ne doit pas être évident, effectivement, je viens de me lancer aussi et je ne m’imagine pas avec un bébé à surveiller !
    Bon courage à toi, j’espère que ton projet prend forme et que tu t’éclates 🙂

    1. Nan c’est vraiment pas facile d’avoir aucune prise sur ses horaires avec Lucie qui gère ses siestes aléatoirement. Après le travail n’est là que pour complémenter, ce n’est pas un projet ultra-stimulant (autrement il faudrait que je confie Lucie au moins quelques heures !!)

      1. Même si ce n’est pas ultra-stimulant, ça doit être bien de se mettre la tête ailleurs et de glisser hors de sa peau de maman même si ce n’est que pour quelques minutes/heures… bon courage ! 🙂

        1. Je t’avoue que j’avais pas besoin d’un micro-boulot pour faire ça 😛 Le temps que je prends en boulot est du temps en moins pour moi en loisir, c’est le seul truc qui peut être zappé.
          Mais je râle mais c’est vrai que même si je gagne que 130€, ça me sort un peu la tête de mon milieu.

  4. Tu as beaucoup de courage et d’énergie pour faire tout ça, bravo ! 🙂
    Je me demandais, tu travailles dans quoi en fait ?

    1. Ça touche au journalisme, au comunity-management, à la publication d’articles web, etc. Mais c’est très « ouvrier », j’ai peu de place pour avoir de la réflexion (et ça m’arrange car j’ai max 2h par jour pour travailler avec le reste)

Laisser un commentaire