Crise d’identité

À 3 ans, aux contacts de ses camarades de classe, Lucie prend conscience d’elle et de ses différentes composantes et se construit sa première identité. Mais pour le moment c’est une identité de petite fille TRÈS susceptible !!

Il va falloir que je ronge un peu mon frein, moi qui la couve de surnoms affectueux les plus divers et variés depuis sa naissance !

8 commentaires sur “Crise d’identité”

  1. Je te rassure, après elle en redemandera , tu verras ! Enfin beaucoup plus tard , c’est ce qui arrive à Junior quand il est fatigué ! Bisous

    1. Quand elle est fatiguée bizarrement ça ne la dérange plus oui 😆

  2. Elle est trop mimi l’expression que tu as faite à ton avatar sur la dernière image ! 😀

    1. J’ai un peu galéré à trouver comment faire une expression mi-figue mi-raisin mais je suis contente que ça te convainc !! 😀

  3. Et alors, on traumatise nos enfants ou pas avec ces petits surnoms ?… 😉

    Ma fille de 6 ans (la troiz’, mais j’appelle aussi les autres de plein de petits noms !) est passée depuis peu à une autre étape : un surnom elle veut bien, mais elle choisit lequel ! « Ah non, je ne suis pas Cocotte en sucre, je suis Poulette à pois ! »…. Et comme j’ai tendance à en utiliser plein, je ne me souviens pas toujours lequel je dois utiliser…. Finalement je vais regretter le temps où je devais me rabattre simplement sur le prénom, tiens !!! 😀

    1. Ouuuh c’est compliqué !!!! En plus tu as élaboré des surnoms composés 😆 Faut lui faire une étiquette par jour « my nickname is » 🙄

  4. Mais elle n’était pas sensée attendre le collège pour ça ? #précoce #maistellementchoute

    1. Je trouve que les 3 ans ont quelques côtés des trucs qui sont reprochés aux ados 😛

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.