18 mois après

Cela fait plus de 18 mois que Lucie est née (en réalité 19 mais j’ai mis un mois pour finaliser cet article) et j’ai aujourd’hui parfaitement endossé mon rôle de maman, ce statut qui me semblait si étrange les premiers jours. Je suis maintenant la maman aguerrie et entraînée d’une véritable petite fille. J’ai développé de nouvelles compétences insoupçonnées : je sais, au toucher, à quel stade de la poussée dentaire une gencive est, à l’odeur je connais d’avance la couleur du contenu de la couche, et d’ailleurs à la tête de Lucie je devine quand elle est en train de pousser (oui être mère c’est comme être enceinte : c’est glamour, surtout en photo !).

Petit cucul

J’ai durant ces mois appris à relâcher la pression, à être beaucoup plus cool, j’ai appris à lui faire confiance tout simplement. Tant pis si cela demande de se casser le dos pendant deux mois, le temps qu’elle apprenne à marcher seule, tant pis si pendant des mois je dois l’accompagner dans son sommeil pour calmer ses peurs nocturnes, tant pis si elle ne mange pas équilibré tant qu’elle a suffisamment d’énergie, tant pis si elle est trop gentille face à des enfants agressifs, elle apprendra à se défendre plus tard. Pour le moment, je suis là pour elle et lui apprendre à être autonome.
Je ne serais jamais parfaite en tant que Maman, pas assez ci, trop ça, … Elle ne sera jamais une petite fille parfaite, pas assez ça, trop ci, … Par contre, elle sera toujours ma petite fille chérie et moi sa Maman.

Petite Chaperon Rouge dans les Bois Jolis

Régulièrement on me conseille de « prendre plus de temps pour moi », que c’est « primordial pour mon équilibre personnel », que je ne dois pas « me perdre dans ce rôle » de maman. Parfois, j’avoue , oui j’ai envie d’une pause, de pouvoir aller aux toilettes sans qu’elle ne vienne me mettre de la crème solaire sur les genoux, de me coucher en sachant que la nuit sera sans réveils impromptus plus ou moins nombreux et/ou longs. Sauf que chaque jour Lucie grandit et gagne en indépendance, un jour elle partira sans se retourner, alors d’ici là je profite de tous les instants pour ne pas avoir de regrets plus tard. Elle est ce qui importe le plus aujourd’hui.

20160809-lucie-plage

Et il faut reconnaître que la période actuelle est très sympa ! Elle est loin la couveuse de néonat’, la période des coliques inconsolables, la frustration d’un corps-prison ! Lucie profite de la vie de toute son énergie : elle court en s’émerveillant des fleurs, des animaux, des cailloux, bref de tout ce monde qui l’entoure ! Elle monte et redescend dans un ballet sans fin les toboggans, s’accroche farouchement à sa balançoire pour s’envoler un peu plus vers le ciel à chaque poussée, tourne sur le tourniquet à en perdre la tête et à en rendre malade les plus grands, dribble avec sa balle en la poussant de plus en plus loin, … Une vraie petite fille pleine de joie !

Mamzelle joie de vivre

Si elle nous comprenait depuis belle lurette et obéissait à des ordres simples (« va chercher tes chaussures », « met ton chapeau », « range ton livre », …), depuis mai elle sait enfin se faire comprendre de nous, au-delà de « Papa » et « Maman ». Elle peut dorénavant nous dire « oui » (en hochant affirmativement des fesses) et surtout « non » (en secouant la tête et disant d’une petite voix ferme  » ‘e veux pas »).
Elle n’a pas choisi la voix facile pour s’exprimer en se mettant aux phrases directement (« Papa viens m’ouvrir la porte », « après je veux faire ça », « Maman viens me voir ») au lieu de procéder mot par mot, cela tient encore pas mal du décryptage de linéaire A, mais elle qui était muette et très silencieuse, au point de surprendre les gens qui la rencontraient, sait maintenant se manifester.

Et Lucie devient bavarde !

N’allez pas croire que tout soit rose, si avec la chaleur elle s’est mise à demander « à boire » et à goûter l’eau, elle ne se nourrit que de son lait ou bien d’un yaourt nature Danone, de pain, de riz, de pâtes (de blé ou de légumes), de petit pois, de jambon, de tortilla, parfois d’une compote de fruits (de préférence fraise ou framboise). Mais pour nous, c’est déjà un progrès incroyable ! Et nous savons qu’un jour peut-être elle croquera gaiement de ses 14 dents la tomate qu’on lui présentera, ou ce morceau de banane, plutôt qu’aux Chocos® de Papa !

Lucie mange... des Chocos

Le sommeil est un autre point noir, elle qui dormait si bien a perdu toute régularité avec la marche et les dents. Après avoir passé des nuits à la regarder s’entraîner à la marche pendant 3h dans notre couloir, je l’ai vu jouer pendant 3h dans sa chambre paisiblement au milieu de la nuit, puis se réveiller toutes les 2h en hurlant paniquée, puis de juste vérifier aux alentours de 4h que je suis toujours dans les parages avant de retomber dans le sommeil du juste. Dans tous les cas, je dois être maintenant présente dans un coin de sa chambre le temps de l’endormissement, pour la rassurer. Cela peut prendre quelques minutes comme deux heures.

Dorquoi ?

Je n’ai plus décidé de lutter contre ce que certains appellent de « mauvaises habitudes », je pense qu’en lui laissant le temps, d’elle-même, elle prendra de « bonnes habitudes ». D’ici là je l’accompagne de mon mieux et savoure chaque petits cadeaux qu’elle me donne, sourit à la voir trépigner quand son père rentre, fond à la voir bisouter son chat chaque soir avant le coucher.

20160806-lucie-plume

12 commentaires sur “18 mois après”

  1. Tu es la maman dont rêvent toutes les petites filles 🙂 Le résultat est une Lucie épanouie . Bravo ! Bisous

  2. Happy 18 mois à ta beauté ♥
    Elle est tellement adorable
    Ma petite qui va également avoir 18 mois début du mois de septembre est très peu bavarde mais nous la comprenons très bien elle hoche aussi la tête pour dire non ou oui et elle commence à dire quelques mots et également quelques phrases comme papa est où? ou encore papa est dehors!
    Et oui il y en a que pour son papa et cela depuis des mois elle attend impatiemment qu’il rentre du travail ou du foot 🙂
    J’ai une grosse mangeuse ici elle mange de tout sauf les tomates et concombres ne passe pas, il faut même la stoper car c’est une gourmande et elle raffole également des yaourts et encore plus ceux à la noix de coco (mes préférés^^)
    Nos bébés ont quelques points en commun et j’adore voir l’évolution de ta puce sur Insta (mllecoralie577) et ici 🙂
    Bonne journée à vous

  3. Sa joie de vivre transparaît chaque jour sur les photos que tu nous fais partager sur Instagram et quand j’ai un petit coup de mou, elle est celle qui arrivera à m’arracher un sourire !

    Alors merci pour le partage 😀

  4. je trouve que tu fais de magnifiques photos ! et ta poupette est à croquer !! bisous <3

  5. Je viens de découvrir ton blog, félicitations pour cette belle petite puce ! Je suis « contente » de voir que je ne suis pas la seule à vivre des nuits agitées pour des envies subites de gymnastique dans le couloir ou des dents qui tardent à sortir. Merci de nous faire partager ces souvenirs insolites 😉 Plein de bonheur à ta petite famille !

    1. Ah bah si mes mauvaises nuits peuvent te rassénérer, tu m’en vois ravie ! Au moins ça fait du positif 😆 On est nombreux à galérer, et c’est parfois vraiment épuisant moralement et physiquement pour les parents ! On en savoure mieux les nuits complètes 🙄

  6. Trop craquante ta mignonnette avec Plume

    1. Je sais pas si tu regardes Facebook ou Instagram mais ils sont vraiment adorables tous les deux. Elle a un frère chat !!!

  7. Comme elle a l’air épanouie et dégourdie cette petite!
    Pour le sommeil, elle fait peut être partie de ces gens qui n’ont pas besoin de sommeil. Du coup elle pourra devenir présidente plus tard. Chez nous on a eu une période d’endormissement difficile tout petit, la pédiatre a formulé l’hypothèse d’un rgo. Mo j’y croyais pas beaucoup mais force est de constater que le traitement a apaisé les choses. Remarque maintenant on diminue et il met au moins 1h à s’endormir (mais il raconte sa vie à ses peluches ou chante). Je me souviens aussi d’une autre maman au parc qui discutait avec notre nounou. Elle expliquait que le traitement du rgo avait bien soulagé. Mais après ils ont découvert que la petite avait des vers (a priori c’est hyper fréquent surtout quand on fréquente les bacs à sable). Un coup de vermifuge et c’était miraculeux (la petite avait 2-3ans). Bref ça vaut ce que ça vaut comme commentaire, loin de moi l’idée de vouloir encore donner un conseil à quelqu’un qui en a surement eu 1000 mais au cas où, je te donne quand même l’info.
    Et puis bien sur la notion du temps pour si, ça me fait sourire. Je trouve qu’on en arriverait presque à culpabiliser les femmes aujourd’hui de ne pas arriver à tout cumuler (boulot, enfant et épilation parfaite).

  8. Très émouvant de la voir grandir et évoluer comme ca ! Avec sa maman qui a beaucoup de chance (et bien raison) d en profiter à 100% !

  9. Eh oui 18 mois (19) qu’il nous arrive un truc dingue… 🙂 Bravo pour cet article qui ne cache ni les difficultés ni le bonheur d’être maman à plein temps. Et les photos sont toutes géniales !

  10. J’adore sa bouille. J’ai toujours plaisir à la voir sur facebook ou instagram (les deux bien souvent) 😀
    Déjà 19 mois olala comme ça file !

Laisser un commentaire