Fille du plan vigipirate

Comme tous les enfants de son âge, Lucie adore porter nos sacs de courses ! Vide ou plein, elle est fière comme Artaban quand nous lui en confions un et alors sac à l’épaule elle parade avec son petit torse bombé. Comment lui refuser ce petit plaisir simple ? Nous avons donc pris l’habitude de lui en prendre un petit à sa taille pour aller faire les magasins…

Lucie est née fin janvier 2015, une date qui rime en France avec « attentat », « terrorisme » et « panique ». Nous sommes en « état d’alerte » et « en risque attentat » depuis sa naissance ; elle n’a pas connu le monde autrement que sous « haute surveillance ». La spontanéité et la façon naturelle dont elle a ouvert son sac pour le vigile du magasin m’a à la fois fait rire et déprimée.

Elle m’avait observé faire depuis sa naissance et devoir montrer son sac à chaque porte est pour elle comme composter mon ticket de bus…

7 commentaires sur “Fille du plan vigipirate”

    1. Il était bien surpris et bien amusé aussi oui ! Surtout que lui était pas chargé de la fouille des sacs mais des voleurs 😆

    1. Leur sens de l’observation et du détail est dingue… Pas étonnant que la concentration ne suive pas !

  1. C’est en même temps trop mignon et tellement désespérant
    Après, je dois avouer qu’au fin fond de la province, c’est un phénomène qui nous touche beaucoup moins (les attentats contre les vaches, c’est tout de suite moins tendance)

    1. Je dirais pas que c’est une différence Île-de-France/autres provinces mais plutôt de taille de la métropole et de symbolique de la ville. C’est clair que ton coin est moins visé que le mien !

Laisser un commentaire