D’un père à sa fille

Quand l’on devient parent, un de nos nouveaux plaisirs est de partager avec son enfant. Partager ses passions, son enthousiasme, son savoir, … Pouvoir ensemble découvrir et s’amuser. Quand je vois Lucie jouer avec un des jeux qui a bercé ma propre enfance dans ma maison d’enfance, ça me touche. Lors de nos dernières vacances en Bretagne j’étais heureuse de pouvoir lui faire découvrir tous mes petits coins préférés.

C’est avec le même plaisir que le Chti va fouiller la caverne d’Ali Ba Ba (aka le grenier de ses parents) pour descendre à Lucie des petits trésors de son enfance…

Des petits trésors qui remplissent bien trois gros cartons quand même (et j’ai pas vu le reste !), mais il y a que moi que ça chagrine !

Après, il faut avouer qu’il avait des jeux super classe le Papa Chti…

N.B : le Chti souhaite que je corrige ses propos, il y en a a encore quatre fois plus… Mamma mia !!

5 commentaires sur “D’un père à sa fille”

  1. LOL.LA puce doit être aux anges. Mon homme aussi avait sacrément de jouets qui ressortent du grenier!! Chez moi, on louait à la ludothèque et mes parents ne sont pas conservateurs…

    1. Elle était RA-VIE !! Elle faisait des « oooh » et des « aaah » en sortant les jeux des cartons alors qu’on débarrassait le coffre 😆
      Je pense que je serais comme mes parents conservatrices de tous ça si j’ai la place !! Histoire de ressortir plus tard si jamais… 🙄

  2. Des papis qui gardent tout c’est génial 🙂 Lucie a de quoi se régaler ! Tu ne peux pas la priver de ce plaisir …ni priver le Ch’ti du plaisir de re-jouer, avec sa fille cette fois 😀 Bisous

    1. Les Papys et les Mamys même pour rendre à César ce qui est à César !!! Mais Lu a de quoi se faire plaisir oui !!! Et je crois que Papa aime bien lui montrer ses jeux préférés 😛

  3. Ah ah ah, mon mari doit justement trier les playmobils chez ses parents pour les rapatrier chez nous. Pour ma part, je récupère doucement les rares jouets qui ont survécu à la purge drastique de notre déménagement retour de la réunion

Laisser un commentaire