La seconde grossesse : des rêves à la réalité

Nous attendons encore la sortie du ouistiti pour juger de la grossesse de Chti-Rex et de son bon suivi, mais je dois reconnaître déjà que la seconde grossesse est effectivement assez différente de la première. Principalement car durant tout ces (longs) mois, le monde ne tourne pas autant autour de mon nombril et du chamboulement à venir !

Tout d’abord car Lucie n’a pas arrêté de vivre ou de grandir durant ce temps et elle est notre priorité avec Nifhel, mais aussi car avec l’expérience d’une première nourrisson, nous avons beaucoup moins besoin (et envie) de nous projeter dans les premiers mois si « radieux » d’un nouveau bébé…

Nous sommes passés d’une première grossesse où nous rêvions notre bébé à venir…

… à une seconde grossesse où nous connaissons la réalité…

(même si je dois confesser, secrètement en midinette amoureuse que je suis, je serai très heureuse que mon petit Chti-Rex prenne la si craquante fossette de son Papa ♥)

7 commentaires sur “La seconde grossesse : des rêves à la réalité”

  1. Ah ah ah , je crois en plus que vos début avec Lulu n’ont pas aidé … c’est marrant, nous au contraire, on était en mode commando « il ne va PAS dormir les 6 premiers mois … » et paf on a eu un bébé RGO (et là, j’avoue, je dit pitié pas de RGO pour n°3, bon et pas d’infection nosocomiale aussi, si possible) mais qui dormait XD
    Allez, je vous souhaite de bonnes surprises ^_^

    1. Nah les débuts de Lulu ont été sportifs 🙄 Même si on est conscient qu’il peut y avoir largement pire que ce que l’on a vécu 😆 Nous aussi on a lancé la grossesse en se disant qu’on allait repartir sur des nuits sans sommeils (d’ailleurs Nif et Lu nous achève entraîne bien en prévision…), mais si on pouvait avoir le même modèle avec option gros roupillon et qui mange facilement on cracherait pas dessus !!
      Le RGO c’est une vraie plaie des débuts, les mois semblent longs avant que ça rentre en ordre et encore parfois l’enfant en garde des séquelles niveau alimentation…

  2. C’est tellement ça! Nous on le perçoit surtout à la façon dont on prépare l’arrivée de notre deuxième, c’est à dire à l’arrache xD Fini les montagnes de vêtements, les jouets en veux tu en voila, les accessoires de puériculture qui ne servent à rien. J’ai même tendance à dire qu’on est un peu en retard …

    1. À l’arrache oui !! Bon tant qu’ils ne sont pas nés on va dire qu’on est pas en retard vraiment mais je pense que le lit de Chti-Rex sera monté dans notre salon par le Chti et Lucie quand je serais à la maternité 🙄 Histoire de ne pas nous encombrer pour rien !
      Après j’avais trouvé le dernier mois tellement long (je pensais qu’elle naîtrait comme moi et son père à 8 mois), cette fois je veux pas attendre aussi longtemps !!

  3. ah ça…..je n’en suis pas encore là mais on songe au deuxième et j’avoue que, ma 1ère grossesse ayant été parfaite, j’idéalise un peu trop la seconde alors je me force à redescendre sur terre lol

    1. J’ai eu deux grossesses assez banales et sans gros soucis, je n’aime juste pas être enceinte en soi (ça me frustre de devoir ralentir et de pas être à 100% physiquement). Moi c’est surtout plus au niveau de la naissance et des débuts avec le nourrisson (2 ans sans sommeil par exemple…) que j’ai trouvé ça dur perso 😛
      Après il parait qu’il y a pas deux pareils, on verra !!

      1. :p ben tu vois moi c’est le contraire, justement aussi parce que nous avons eu la chance d’avoir un gros dormeur. mais le deuxième sera peut-être un insomniaque :d:d

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.