L’attente…

Il reste deux semaines avant ma DPA (date prévue de l’accouchement). Ni le lit ni la table à langer ne sont montés, les valises pour la maternité ne sont pas finies, je ne suis pas encore du tout dans l’ambiance ! Comme un déni d’accouchement…

Quelle contraste par rapport à Lucie où j’avais mis une pression pas possible au Chti pour tout préparer un mois en avance ! Ce coup-ci je laisse venir tranquillement, on se débrouillera et s’adaptera au moment voulu, sereinement.

Mais si face à cette attente de chaque instant j’ai pris mon parti de ce gros bidou encombrant et si j’attends bravement telle une condamnée résignée…

… pour le Chti ce n’est pas du tout la même affaire ! Je dois être très très très prudente en sa présence car il accourt ventre à terre à la moindre plainte qui m’échappe… Plus le temps avance, plus ses sens sont en alerte et surtout plus ses nerfs sont à vif !

 

Côté grande sœur, l’attente est beaucoup plus prudente :

Dubitative face à cet inconnu qui va bientôt débarquer sur son territoire, Lucie se garde bien de répondre oui à tous nos voisins qui l’interrogent ! Un chiot ou un poney elle aurait pu répondre franchement « OUI ! » mais un bébé ? Méfiante, elle attend de voir avant de valider…

3 commentaires sur “L’attente…”

  1. J’adore la réaction de Lucie
    Bon, ici, ils nous restent 6 mois … mais TOUT est à faire dans la chambre (isolation, électricité, peinture, …) et je ne sais pas quand est-ce qu’on va faire ça

    1. Et ça va pas être la belle saison en plus pour faire l’isolation bientôt… 😯 Ici c’est beaucoup plus simple, il faut surtout virer des choses pour faire de la place pour installer dans l’appart un lit supplémentaire quoi, tout en réfléchissant comment canaliser par rapport à Nifhel… D’où j’attends le dernier moment pour le monter, histoire de pas encombrer !

      1. La chambre est quand même chauffée et dans les murs, mais comme la maison est grande et pas récente… faut tout re-isoler

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.