La force des symboles

Nous côtoyons au quotidien quantité de symboles auxquels nous ne prêtons pas (ou plus) attention. Ils sont comme une seconde langue que nous décryptons inconsciemment. Nous en prenons plus conscience lorsque nous quittons notre pays, qui ne s’est pas senti dépaysé dans un pays étranger face à un pictogramme énigmatique ?

Ces symboles nous simplifient le quotidien en transmettant des informations rapidement en une icône. Certains sont fixés par des normes internationales, comme par exemple le bouton « allumer » ci-dessous, qui fera toujours démarrer l’appareil sur lequel il est apposé (ou alors vous pouvez gentiment le rapporter à la SAV !).

Bouton "allumer"

Autres exemples de notre quotidien : sans symboles pas de code de la route ! Mais très probablement aussi une belle anarchie sur les routes (déjà qu’avec symboles, parfois ça craint suffisamment…).

Panneaux de la routeCependant les symboles ne sont pas pas toujours neutres et c’est ce message que souhaite faire passer l’association Accessible Icon Project. Selon eux le pictogramme international signalant les accès handicapés, dont le design a été crée en 1968 par la danoise Susanne Koefoed, place le handicapé dans une attitude passive et met en avant le siège plus que la personne.

En conséquence ils l’ont amélioré, mettant en avant le dynamisme et le mouvement du personnage. Par cette démarche ils espèrent revaloriser l’image du handicap dans notre inconscient collectif.

Comparaison norme actuelle / proposition
À gauche la norme actuelle, à droite leur proposition.

Une initiative qui ne fait pas de mal, et qui j’espère aura plus de succès que le pictogramme que j’ai vu en vacances et qui est pour le moins atypique…Le têteball sans tête !

23 commentaires sur “La force des symboles”

  1. ça me rappelle le signe que peint partout le professeur dans Les cigares du pharaon !!! 🙂

    1. Oooooh ouiiii, j’ai hésité à partir dans trop de délires (j’ai la mauvaise tendance de le faire) mais aaaaah !! Tintiiiin !!!
      Par contre ils me faisaient peur ces deux épisodes gamine !

  2. L’association n’a pas tort : le nouveau pictogramme met en avant la personne , un humain volontaire et dynamique ! Celui de tes vacances était « footeux » ? Belle journée ( WE en vue ! :))) ) Bisous

    1. Je trouve aussi qu’ils ont raison, même si je doute que cela révolutionne le regard des gens obtus.
      Par contre mon vacancier est footeux mais sans tête 😛 C’est pas du handicap là c’est du miracle !
      (oui weeeeek-ennnd !! Avec rendez-vous mariage et si je suis plus malade petit tour dans le Pas-de-Calais pour le gala de ma grande nièce !!!)
      Bisou Petitgris !!!

    1. Oui !! J’ai été le signaler au propriétaire du parking qui n’a pas été très content de l’erreur !

  3. C’est clair qu’un symbole plus dynamique, ce serait pas luxe, l’actuel fait un peu légume quoi….

    1. C’est dit très délicatement mais ce n’est pas faux !

  4. J’allais dire comme Pitchoune, il me choque le dernier symbole… Moi je pense plus à une mauvaise blague, plutôt qu’à une erreur. Parce que quand-même, il faut le faire !

    1. Je suis Bisounours, j’espère que c’est une erreur ! Autrement c’est un gros manque de respect. À la limite faire une balle mais en laissant la tête quand même !

  5. Je trouve très intéressant que tu partages ce nouveau pictogramme sur le handicap. Il est communiqué depuis quelques semaines maintenant. Il est bien plus dynamique et laisse à l’esprit un message bien plus positif que le précédent.
    Quant à la dernière image… Que dire… C’est plus que limite ! On n’a pas idée de faire des choses pareilles !
    Bref, merci du partage 🙂

    1. Apparemment leur projet a commencé en 2011 mais j’en ai entendu parler que vendredi dernier pour ma part. J’ai cru comprendre qu’on pouvait déjà utiliser ce pictogramme car la norme permet des variations du moment que cela reste assez proche.
      Mais ce serait bien que la norme change, ce ne serait que symbolique mais les symboles ont leur importance. Et cela ne couterait rien à personne, alors pourquoi pas !

  6. J’aime bien leur proposition aussi ! Elle me fait penser à un gag du Petit Spirou où lui et Vertignasse font une course avec les fauteuils roulants de leurs grand-pères 🙂

    1. 😆 je m’en souviens de cet épisode, j’aurais pas fait le lien même si j’adore le Petit Spirou 😛

  7. mouhahahaha j’avais buggé devant en me demandant ce que c’était!

    1. On a tous buggé dessus le temps de trouver le sens !

  8. Ce nouveau symbole évoque presque un sportif en fauteuil… Il faudrait demander à une personne handicapée ce qu’elle en pense. Je crois malheureusement que la réalité du fauteuil roulant est toute autre…

    1. Je suis moi-même ne fauteuil roulant, et je te rejoins sur le fait qu’on dirait un sportif 😉 Cette image est vraiment dynamique, elle va vers l’avant !

    2. C’est vrai qu’une fois que tu le dis, ça fait handisport !
      La réalité du fauteuil roulant est je pense très différente selon le handicap de la personne, comme tous les handicapés ne sont pas en fauteuil. C’est juste une façon de symboliser et il est plus agréable d’être symboliser de façon positive que legumesque.

  9. C’est vrai qu’il y a une différence entre les deux symboles, le deuxième m’évoque un athlète handisport…

    1. Oui !! Mais pourquoi pas ?! Je connais (de vu) un « cul-de-jatte » comme on disait il y a fort longtemps, il fait des km en vélo c’est impressionnant ! J’en ferais pas autant que lui moi 😛

  10. Bien vu la photo, un des slogans que j’aime bien c’est si tu prends ma place prends mon handicap… Passes une bonne semaine…

    1. C’est vrai que j’aime beaucoup cette phrase aussi, mais je pense qu’elle ne touche que les gens déjà sensibilisés.
      Toi aussi une bonne semaine, avec du soleil comme ce midi !

Laisser un commentaire