Doubtful Parc, le monde perdu (1)

Doubtful Sound

En Nouvelle-Zélande il y a (beaucoup) de moutons, mais nous soupçonnons aussi quelques dinosaures… Tout particulièrement à Doubtful Sound, magnifique fiord sur lequel nous avons navigué et passé la nuit.

Cette croisière dans un fiord à la rencontre de la faune et de la flore sauvage néo-zélandaise était un des temps forts de notre voyage que nous attendions avec curiosité. Elle débuta à Pearl Harbor, le « port » de Manapouri, toute petite « ville » de 400 habitants. Port qui, s’il n’était plus dans l’état dévasté qui lui avait valu son nom, était en revanche légèrement inondé par le lac.Pearl Harbor sous l'eau

Nous y sommes allés en avance pour nous balader sur le « port » (et j’ai même osé penser qu’on pourrait y trouver une boutique avec des manteaux !). Attaqués par les sand flies nous avons vite quitté le « port » et ses deux bateaux pour nous promener dans la forêt voisine, accompagné de Gandalf, notre nouvel ami néo-zélandais: un chien fou qui durant 1h nous a suivi en courant joyeusement autour de nous.

Doubtful Sound est un fiord qui se mérite, pour l’atteindre il faut d’abord traverser en bateau le lac de Manapouri. Nous commençons déjà à prendre la mesure de notre échelle, toute petite au milieu des montagnes environnantes…Traversée du lac Manapouri

Une fois le lac traversé, nous grimpons directement dans un bus qui part cahin-caha et nous franchissons la Wilmot Pass. 22km sur une route sinueuse, au milieu d’une végétation luxuriante et primitive, la brume est partout autour de nous.Wilmot Pass – La végétation sur le bord de la route

Les premiers aventuriers à avoir découvert et utilisé ce passage avaient du courage car même avec la route la plus chère de Nouvelle-Zélande (2 $NZ le m²) c’est impressionnant.Où sont les freeeiiins ?!

C’est sur cette route que nous avons notre premier aperçu (à couper le souffle) sur notre destination: le port de Deep Cove, notre porte d’entrée pour le Doubtful Sound.Doubtful Sound – Port de Deep Cove vu depuis la Wilmot Pass

Dernière grande descente et nous voilà au port devant notre prochain chez-nous. Nous embarquons et le bateau s’enfonce lentement dans le fiord tandis que les 17 passagers s’installent à bord…Fiordland Navigator

Alors avez-vous trouvé le dinosaure ?!

*****

Pour lire la suite de ce récit:

11 commentaires sur “Doubtful Parc, le monde perdu (1)”

  1. It’s one of my favorites places in NZ…
    Au fait tu fais comment les surimpressions rondes sur ta photo????? si tu peux m’envoyer un petit mail d’explication se serait sympa ( si tu le fais avec wordpress…. MERCIIIII) Ronrons à plume

    1. Je pense que nous aussi, même si ce que j’ai préféré sur tout a été Queenstown…
      Pour les surimpressions je suis désolée je bidouille ça sur Photoshop en fait, c’est un peu bancale mais z’aime bien…
      Si tu veux de temps à autres je peux t’en faire si j’ai le temps et que c’est pas trop élaboré ce dont tu as besoin 🙂

      1. ça c’est vraiment super sympa parce que J’AI REUSSI avec OVH, je pense que tu comprends à quel point je suis fière de moi. Alors peut-être pour mes widgets (4) mais c’est vraiment pas pour tout de suite, faut d’abord que je « finiole » le tout. Bises Tchô Tchô

        1. Bravo et génial !! Et quand tu veux on regarde pour te bidouiller 4 images pour tes widgets 🙂

  2. Ouahhhhhh !!! Quand je pense que vous ne m’avez mm pas embarqué avec vous !!! C’est très beau.

    (pas vu le dino… j’ai vu un chien et le monstre du loch pas ness)

    1. Bah vi mais t’as fait un bébé à la place, cela eut été dangereux tout l’avion avec les nausées !!!! 😛

  3. Je crois avoir trouvé le dinosaure!
    En tout cas, ça donne enviiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie!!!!

    1. C’était très humide (et avec notre petite valise nous n’avions pas de manteau) mais ça vaut le détour, l’ambiance est saisissante !

  4. C’est juste à tomber par terre tellement c’est beau!!!!!!! (mais pas vu le dino)

    1. Pour le dino tu peux continuer de chercher dans la note du jour 😛 Dans tous les cas tu verras au moins des otaries !

Laisser un commentaire