La visite des 24 mois avec le sourire

Ce soir c’était le rendez-vous des 24 mois pour Lucie, un examen de routine pour son suivi médical, sans grands enjeux autre que rassurer les parents pour la majorité des cas.

Il faut savoir qu’il y a déjà tout un historique entre nous et sa pédiatre : au premier rendez-vous nous avions été vertement reçu suite à nos 7 minutes de retard (pauvres parents débutants qui n’avaient pas encore compris que pour partir avec un enfant il fallait prévoir plus que 5 minutes de préparation – surtout quand l’enfant en question une fois harnachée et équipée décide de déposer une grosse fleur malodorante dans sa couche toute neuve et propre…) et nous étions repartis avec la fameuse ordonnance pour les premiers terribles vaccins.

Le cœur tremblant nous étions arrivés au rendez-vous suivant, les vaccins dans le sac. Et là ce fut l’apocalypse, le drame, la Bérézina. Bref, on a vacciné Lucie et à partir de ce jour à peine posée sur la table d’examen elle s’époumonait jusqu’à ce que l’on repasse le seuil du cabinet où comme par enchantement elle retrouvait son sourire.

On en a soupé des rendez-vous plein de larmes et de cris de protestations, qu’un vaccin vienne ou non conclure la séance et que des mois se soit écoulés entre les rendez-vous.

Pour le rendez-vous des 21 mois, pleine de motivations et d’espoirs j’avais lu et relu jusqu’à l’overdose à Lucie « Petit Ours Brun chez le docteur », j’avais joué avec elle le rendez-vous avec des figurines de Docteur Ours et Petit Ours Brun, j’avais regardé le dessin animé de Petit Ours Brun chez le docteur. J’avais tout tenté et ça avait marché ! Lucie avait laissé la pédiatre l’approcher, avait très sagement joué avec les jeux proposés, s’était laissée mesurer et ausculter (je vous dit pas le soulagement pour nous).

C’est pourquoi ce soir on y allait plutôt confiant, se disant que Lucie serait dans le même geste (et puis j’avais bachoté à nouveau le sujet avec elle !). Mais on ne pensait quand même pas que ça irait bien au point que la pédiatre sans l’avertir la prendrait dans SES bras pour la mener à la pesée et que notre sauvage Lucie se laisserait faire docilement et aimablement.On était sérieusement comme deux ronds de flan !

6 commentaires sur “La visite des 24 mois avec le sourire”

  1. C’est fou, la mémoire qu’ils ont … FeuFolet pleure uniquement quand on sort le vaccin …. même si c’est pour moi
    Et on a eu du mal à lui expliquer le concept de la toise …

    1. Ah mince la toise il a peur ? C’est fait debout ou allongé ? À la maison on joue à la mesurer devant une porte, elle adore s’auto-mesurer si jamais ça peut l’aider ?
      Lucie à la fin se débattait tellement qu’il fallait la maintenir de force pour les mesures, l’horreur ! Les deux dernières visites où elle montrait ses oreilles d’elle-même, faisait les jeux, se laissait mesurer, souriait à la pédiatre on avait juste envie d’aller poser un cierge aux temples alentour !!! Par contre on me fait une prise de sang elle te regarde la seringue sans ciller (limite j’ai eu peur qu’elle ne joue avec !)

    1. Franchement je pense que dès cette visite la pédiatre aurait pu l’avoir si elle avait demandé !! Lucie se laisse largement moins facilement porter qu’elle n’embrasse !!

  2. La toise debout, il a eu peur au début, 10 minutes de lutte pour avoir une mesure et à la fin de la consultation monsieur joue avec …

    1. Tout pour faire tourner en bourrique son monde 😆

Laisser un commentaire