Demain, cet inconnu

Ceux qui me connaissent  personnellement savent qu’au boulot en ce moment, ce n’est pas un long fleuve tranquille. Je travaillais dans une petite société depuis mi-2011, un travail comme les autres. Certains jours, passionnant et enthousiasmant, d’autres jours, lassant et épuisant.

Il rythmait néanmoins mon quotidien depuis 3 ans et alimentait mon compte en banque. Il nous a aidé à lancer plusieurs beaux projets comme notre voyage en Chine, notre mariage, la Nouvelle-Zélande ou l’achat de notre appartement. Il m’apportait une stabilité.C'est vendrediC'est lundiMais en juillet, ma boîte, faute de revenus suffisant, a mis la clé sous la porte. La grossesse étant déjà déclarée, je suis donc aujourd’hui une licenciée économique qui effectue en ce moment ses deux mois de préavis avant le chômage.

Le journal pour lequel je travaillais, lui, survit aussi via un miraculeux repêchage par une autre boîte. Mon patron s’est battu pour que mon poste soit maintenu et il nous a donc été proposé alors de beaux contrats tout neufs. Nouveau contrat cependant où je perdais en salaire (malgré mon expérience acquise) et qui ne me donnait pas droit à un congé parental.

Alors j’ai eu peur. Peur de signer avec ces gens que je ne connaissais pas un nouveau CDI. Peur de ne pas avoir la force, après mon congé maternité, de laisser mon petit bébé de 3 mois plus de 10h tous les jours, toute la semaine.

J’aurais voulu avoir le temps, le temps de retrouver un rythme de vie humainement supportable avant de reprendre le travail, le temps de voir et d’aider notre bébé à grandir, le temps de démarrer ma vie de maman tranquillement.Les joies de la parentalitéAussi j’ai refusé. Je leur ai proposé de prolonger mon préavis d’un CDD jusqu’au début du congé de maternité. Parce que je suis attachée à ce journal qui m’a donné ma première opportunité d’emploi et m’a fait grandir, moi aussi. Afin de l’aider à faire sa transition, pour y participer un peu plus longtemps, pour gratter le maximum de sous avant le chômage, pour ne pas penser à demain trop tôt…

Car certains jours je doute. Je me demande si j’ai fait le bon choix. Trouverai-je autre chose derrière ? Particulièrement en ces temps mornes et moroses et dans un métier totalement saturé et en crise ? N’est-ce pas fou de faire des plans autour d’un enfant qui est juste en cours de gestation ? Si jamais un malheur arrivait, ce serait si ironique.

Mais j’ai fait le choix de partir vers autre chose, l’inconnu. Aujourd’hui je termine mon préavis, le CDD est pour l’instant bloqué par leur avocat qui a peur d’engager une femme enceinte. Vers quoi je me dirige, de quoi sera fait demain ? Aucune idée mais j’y vais sûrement…Demain, l'inconnu

50 commentaires sur “Demain, cet inconnu”

  1. Tout ira bien ♥

    1. On fera tout pour ! Et on a pas le choix non plus 🙂

  2. Pas évident du tout, ça fit beaucoup beaucoup de données inconnues. Mais tu as fait le choix de ton coeur, et qui sait, c’est peut-être un pas vers la Bretagne, on ne sait jamais!

    1. La décision a été dure à prendre, surtout que c’était à la fin du premier trimestre donc j’étais vraiment pas en forme. Je sais pas trop ce que je fais l’année prochaine, mais en tout cas ce sera autre chose…
      Pour mon rêve breton, ce n’est pas encore pour bientôt ! Pas après s’être engagé sur un prêt pour acheter notre premier appartement. On va rester ici plusieurs bonnes années.

  3. Je n’aurais pas signé le nouveau contrat non plus ! Pour l’instant l’essentiel est de préparer l’arrivée de BB sereinement ( si tu stresses il le sent ! )et cela te laisse le temps d’étudier les opportunités quand tu pourras envisager une reprise. Chaque chose en son temps et tu verras que ça ira <3 Bisous

    1. Selon mon livre, j’ai eu tout faux dans le timing: la semaine où on déménageait il y avait un gros encadré « NE DÉMÉNAGEZ PAS CETTE SEMAINE » et celle où j’ai dû choisir pour mon boulot « NE STRESSEZ PAS » !
      Prendre la décision m’a aidée à rester sereine. Surtout que je ne suis pas seule, j’ai Julien et toute ma famille avec moi. On va le faire naître ce ptiot Mogwaï !

      1. Jette ce livre, il est nul, il est même pas en phase avec toi !
        😉

        1. Ouais d’abord ! Maintenant je ne lis plus que la partie qui me renseigne sur ce que fait et devient Mogwaï dans mon ventre et le fruit auquel il faut comparé mon utérus 😆

  4. Bon Courage, ça ne doit pas être évident tout cet inconnu (en + du bébé) mais parfois, le destin prend des chemins détournés pour au final du positif 🙂 (et je confirme, laisser son bébé à 3 mois, je n’aurais pas pu non plus, heureusement que j’ai pu enchaîner sur mes congés).

    1. J’aurais préféré que cela soit plus calme et d’avoir de petites transitions, mais il semblerait qu’avec moi tout vient d’un coup ! L’appart et le bébé, le bébé et plus de boulot.
      Je ne pouvais pas concevoir de laisser Mogwaï à 3 mois, le porter 9 mois pour le voir dehors 3 mois avant de le donner à une nounou ou la crèche, je fais pas un enfant pour ça !!! Et avec le nouveau contrat, pas possible de prendre des congés pour prolonger non plus.

  5. Pour moi dans la vie, il n’y a pas de bons ou de mauvais choix, il y a juste des choix. L’important c’est que toi que tu te sentes bien avec le choix que tu as fait.

    Je pense qu’un saut dans l’inconnu est toujours intimidant, mais bien entouré (et je suis sûr que tu l’es!), ça ne peut que bien se passer! Bon courage pour la suite en tout cas 😀

    1. C’est vrai que quand on prend le choix, il n’est pas bon ou mauvais. C’est après, avec le recul, que l’on peut le juger bon ou mauvais en fait. Je me sens bien à 98% du temps avec mon choix, et j’ai 1% où je me dis que j’ai fait une belle connerie et 1% où je me demande ce que je vais faire « après ».
      Mais je suis très chanceuse car je ne suis pas seule (toutes les femmes enceintes n’ont pas cette chance).

  6. Tant que vous arrivez a vivre et que vous êtes heureux… C’est pas l’essentiel ? 🙂

    1. Si, et normalement on devrait y arriver 🙂 C’est pour cela que je ne suis pas en total stress non plus !

  7. Tu as fait les choix qui s’imposaient à toi avec le soutien de ta famille : c’est une grande chance.

    Mais je comprends que prendre ce genre de décision, quand elle implique un petit être à venir, soit angoissant…

    1. Partir au chômage et toujours un peu inquiétant, juste après avoir signé un prêt et juste avant l’arrivée d’un petit bout, c’est pas super rassurant. Mais on s’en sortira c’est sûr car je suis loin d’être seule et isolée, j’ai vraiment la chance d’être entourée. Et c’est aussi pour ça que j’ai pu avoir le luxe de dire non, vos conditions sont pour moi inacceptables.

  8. Je pense que tu as choisi de vivre avec ton enfant ce qu’on ne peut vivre qu’une fois et rien que pour ça, tu as fais le bon choix 😉

    1. C’est vrai que c’est une chose qui n’arrive qu’une fois dans la vie de chacun, et je veux pas faire un enfant pour le laisser et ne le voir que 30 minutes par jour. Alea jacta est !

  9. Haaaa si seulement on pouvait voir notre futur quand on prend une décision…C’est ce que je me dis parfois…Mais bon, je suis sûre que ça ira pour toi 😉 Tu pourras reprendre le travail quand tu sentiras que c’est le bon moment ^^

    1. J’espère que je pourrais reprendre le travail aussi facilement que tu le dis 😛 Le top étant de trouver un travail adapté à ma future nouvelle vie de maman !
      Mais c’est vrai que le monde irait mieux si on pouvait connaître à l’avance la portée de nos décisions, après il serait peut-être un peu trop morne sans prise de risque ?

  10. Bon OK. ça va te laisser du temps pour faire connaissance avec le Mogwai. Devenir maman te fera peut-etre voir de nouvelles perspectives professionnelles.
    Moi quand il ya un changement je me dis que c’est pas par hasard. Donc wait and see 🙂

    1. On verra oui ! Dans tous les cas, je ne pouvais pas rester dans la même situation qu’avant Mogwaï 🙂

  11. Bon courage, faire un choix quand on n’a aucune garantie n’est jamais évident.

    1. Voui, et pourtant, je suis dans une situation bien confortable avec un mari présent et des parents qui m’ont aidée. Mais ça fait toujours un peu peur 🙂

  12. Bon courage, je suis de tout cœur !!

    1. Michi beaucoup Amity !! Aujourd’hui encore je dois trancher un dilemme pour ce boulot encore, ça me bouffe !
      Je suis heureuse de voir que GoF is in da place ! 🙂

  13. J’espère que tout ira bien pour toi ! L’inconnu ça peut faire peur mais t’es ne battante, hein 🙂

    1. Uhuhuh je me vois pas trop comme une battante, acculée je me défends, autrement je suis un fayot de pailles 😉

  14. Courage ! Je suis sûre que tu as fais le bon choix. Ta famille te soutient en plus, alors ne t’en fais pas, tout ira bien. Et puis, il faut penser à Mogwai aussi, et je pense que tu as bien fais.
    En tout cas, si j’étais dans la même situation, j’aurais fais pareil 🙂

    1. La fin de ce boulot aura vraiment été compliquée, j’ai à nouveau un choix cornélien à faire. J’ai juste envie de jeter l’éponge pour préserver ma fin de grossesse. La peur du vide me retient encore. Raah que c’est chiant !

      1. Quand on a des choix à faire comme ça, effectivement, c’est bien chiant. Même si tu n’es plus toute seule, il faut faire ce que tes tripes te disent de faire. Tu veux ce qu’il y a de meilleur pour Mogwai et c’est normal, et peut-être que pour ça, il faut justement lâcher du mou et ne t’occuper que de ton petit à venir. Même si ça peut être compliqué à l’avenir, le Ch’ti est là pour te soutenir. Tu es entourée et c’est le principal !

        1. Le choix est fait, je l’ai communiqué à mes patrons. Alea jacta est ! En tout cas la pression descend un peu pour moi!
          Mais heureusement que j’ai le Chti, sinon nervosité je serais folle !!! 😆

          1. Maintenant que ton choix est fait, effectivement, tu peux laisser partir la pression. Le principal, c’est que tu sois en accord avec toi-même.
            Et je suis sûre que le Chti sera toujours derrière toi 😀

  15. Tu te retrouves à un carrefour de ta vie perso et pro. C’est jamais facile d’en gérer un, alors les 2… !
    En tout cas, tu/vous vous débrouillez comme des chefs et je suis sûre que tout roulera ! Tout roule toujours quand on est 2 (et bientôt 3 eheh !)

    1. Tu sais que je sais toujours pas quoi décider 😛 Je suis dans le cacaaaaa !

  16. Bonjour,
    Ca fait longtemps que je n’ai pas écris mais dés que j’ai 2 minutes je viens voir ce qui ce passe ici.
    Beaucoup d’inconnu pour toi cette année alors je te souhaite bon courage, et ne cherche pas à savoir si tu as pris la bonne décision. Si tu ne sentais pas la nouvelle direction il fallait partir.
    Bon courage à toi

    1. Tu te rends compte que ça va faire un an notre mariage ? Cette année passe horriblement vite entre l’achat de l’appart, le déménagement et maintenant la grossesse !
      C’est une année vraiment pleine de rebondissements, j’ai à nouveau un choix important à faire aujourd’hui, et je sais pas quoi faire…

  17. C’est dans ces moments là où on aimerait avoir une boule de crystal pour lire l’avenir…
    si tu as fait ce choix c’est qu’il est juste pour toi et ce n’est que du positif qui peut en découler. 😉 bon courage en tout cas!

    1. Oh oui je la prendrais bien la boule de cristal magique pour avancer d’un an et voir quel choix est le plus pertinent !! Mais bon vu que je n’ai pas ça sous la main, je vais essayer de trouver plutôt la boule de billard qui répond au question !! Tu penses que ça marchera ? 😉

  18. Pas facile comme situation. En tout cas, ne lâche rien. Je trouve ça hallucinant qu’on mette une femme sur le côté sous prétexte qu’elle ose porter la vie.

    1. Ce qui est ironique, c’est que c’est à cause des lois protégeant les femmes enceintes qu’ils sont réticents à me proposer un emploi ! Je pense que je ne perds rien à ne pas travailler sur le long terme avec eux, avec une telle mentalité. Mais c’est un luxe que j’ai la chance de pouvoir avoir, grâce au Chti et au protection sociale française…

  19. Chaque chose en son temps, vous êtes deux, vous avez de la famille autour de vous …et nous pour dire pleins de bon conseils…du moins on essaye…bisous et courage!

    1. C’est ce que je me dis, je m’inquiète alors que je suis si bien entourée ! À commencer par le Chti qui est un homme sur qui je peux totalement compter. J’ai beaucoup de chance ! Mais ça ne m’empêche pas d’avoir des moments de suées froides (heureusement temporaires)…

        1. 😆 !!! Faut pas que je m’enrhume par contre !

  20. Il est beau ce billet !
    Et le dernier dessin illustre bien tout ça finalement.

    Tu vas voir, ça va bien aller 😉

    1. Autant pour Mogwaï je te dis « j’espère », autour dans ce cas j’en suis sûre 🙂 J’ai la chance d’être super bien entourée, d’où je peux me permettre de faire la fine bouche et de prendre un peu de temps pour m’occuper du bébé. J’ai beaucoup beaucoup de chance.

  21. Ping : Le Calendrier du Ragnagnavent – Jour 9 | Ragnagna des Bois Jolis

  22. Ping : « Et le boulot, ça te manque pas ? » – Ragnagna des Bois Jolis

  23. Ping : C’est la rentrée ! – Ragnagna des Bois Jolis

Laisser un commentaire